null

null La fin d’une ère

09.04.2021 | Sport164

La fin d’une ère


En plus du service de base, la rédaction sportive de Keystone-ATS produit depuis de nombreuses années un service payant d'informations par SMS et par téléphone sous la marque protégée « Sport164 ». Avec l'avènement des nouvelles technologies, en particulier des smartphones, le nombre de clients consultant les nouvelles sportives via le numéro court 164 a constamment diminué ces dernières années.



Pour cette raison, Keystone-ATS et son partenaire, qui a produit la majorité du service des années durant, ont convenu d'abandonner Sport164 dans le courant du mois de juin. Être informé par SMS sur des sujets sportifs ou recevoir automatiquement des nouvelles avec un abonnement ne sera ainsi plus possible en Suisse via le numéro 164.

A une époque, les stars du ski suisse faisaient également de la publicité pour la marque
A une époque, les stars du ski suisse faisaient également de la publicité pour la marque "Sport164". Sur la photo (de gauche à droite), Marc Berthod, Marc Gini et Daniel Albrecht après le slalom des Championnats de Suisse à Veysonnaz en 2005. Photo : Keystone-ATS / Olivier Maire




Les nostalgiques verseront certainement une larme. Mais concrètement, un service d'informations par SMS est un modèle économique qui n’a plus sa place à l'ère des médias sociaux et des news push des applications multimédias. Dans ce contexte, il est d'autant plus surprenant que Sport164 ait pu compter jusqu'au bout sur une clientèle fidèle.

Pendant des années, l'ancienne agence de presse Sportinformation (Si), qui a fusionné avec l’ATS en 2016 et Keystone-ATS en 2018, a produit les services d'informations Sport164 conjointement avec Swisscom et Ringier. Les trois partenaires ont parallèlement réalisé un service d'informations par MMS et du contenu pour le portail suisse de « Vodafone live ! » basé sur la technologie WAP. En 2010, Swisscom et Ringier se sont retirés, et c’est ensuite SI puis Keystone-SDA-ATS SA qui ont pris seuls en charge les services d'informations par SMS et par téléphone.

Si le service SMS sera supprimé en juin, mettant ainsi fin à une certaine manière de transmettre de l'information sportive, le service audio trilingue via le 164 continuera de fonctionner sous sa forme actuelle jusqu'à fin 2022. Dès 2023, il ne sera plus permis de diffuser des services d'informations par le biais de numéros courts selon la dernière révision de la loi sur les télécommunications. Il reste à voir si et sous quelle forme ce service continuera à être produit. (smh)